Le Canada et la Première Guerre mondiale

Armées d'occupation

À l'automne 1918, les Canadiens participèrent à une série de coups violents contre les armées allemandes dans l'ouest. Au début de novembre, défaite au front et menacée au pays par des troubles sociaux et des pénuries alimentaires, l'Allemagne capitula. L'Armistice entra en vigueur à 11 h le 11 novembre 1918. Pour les Alliés, c'était la fin des combats et le début de l'occupation.

Modestes devoirs d'occupation

Les 1re et 2e divisions canadiennes se rendirent sur le Rhin en décembre pour assumer des tâches d'occupation. Les Canadiens s'étaient préparés à des attaques de guérilla, voire à de nouveaux assauts de l'armée allemande, mais aucun des deux camps ne souhaitait poursuivre la guerre. Les Canadiens avaient notamment pour tâche de surveiller les ponts et les déplacements des civils ou des soldats de retour, et de garantir la distribution de nourriture et d'autres marchandises.

Troupes pressées de rentrer au pays

Les Canadiens étaient des occupants malheureux. Les soldats voulaient retrouver les leurs, que, dans bien des cas, ils n'avaient pas vus depuis plus de quatre ans. Les troupes canadiennes quittèrent l'Allemagne pour la Belgique en janvier 1919, mais il faudrait encore plusieurs mois avant que la plupart des soldats canadiens soient de retour chez eux.