Le Canada et la Première Guerre mondiale

Concerts et théâtres

Les commandants étaient conscients des bienfaits des divertissements sur le moral des soldats civils.

Groupes musicaux au front

Au début de la guerre, la plupart des unités étaient diverties par des musiciens, des orateurs et des chanteurs recrutés dans leurs propres rangs. Il n'existait pas de groupes de concert ou de troupes de spectacle officielles.

À partir de la bataille de la Somme en 1916, les autorités militaires encouragèrent et organisèrent des groupes musicaux pour les soldats durant les périodes de repos. À la fin de la guerre, presque toutes les divisions avaient leur propre troupe de spectacle et il y avait également des artistes de scène dans beaucoup d'unités et de formations. Les divertissements offerts aux soldats comprenaient des chansons, des satires et des scènes de vaudeville travesties.

Concerts au Canada

La majorité des dizaines de troupes de spectacle créées pendant la guerre disparurent lorsque le Corps expéditionnaire canadien fut démobilisé en 1919, mais quelques-unes survécurent. Les Dumbells, formé par les meilleurs artistes de scène de plusieurs des troupes de spectacle du temps de guerre, se produisirent au Canada et aux États-Unis dans les années 1920, donnant aux anciens combattants l'occasion de réentendre les chansons et les satires et de revivre les souvenirs des spectacles du temps de guerre.

Poursuivez votre exploration avec ces sujets : La Somme, Réinsertion dans la vie civile, et Les récits du soldat