Le Canada et la Première Guerre mondiale

Évènements canadiens clés

4 août 1914 : Le Canada en guerre

Quand la Grande-Bretagne déclara la guerre le 4 août, toutes les dominions et colonies de l'Empire britannique, dont le Canada et Terre-Neuve, se retrouvèrent automatiquement en guerre.

22 août 1914 : Loi sur les mesures de guerre

Le Canada adopta la Loi sur les mesures de guerre afin d'accorder au gouvernement, pour mener la guerre, de nouveaux pouvoirs. Par exemple la censure, le droit de détenir et d'arrêter des Canadiens, et le droit de s'emparer de tous biens.

22 avril 1915 : Deuxième bataille d'Ypres

Dans la première grande bataille du Canada, la Division canadienne, surpassée en nombre, fut confrontée à la première utilisation du chlore gazeux sur un champ de bataille. Six mille soldats, soit le tiers de la force, furent tués, blessés ou capturés, mais les Canadiens empêchèrent les Allemands de faire une percée.

1er juillet 1916 : Beaumont-Hamel

Le Newfoundland Regiment a livré sa première bataille à Beaumont-Hamel dans le cadre d'une offensive britannique générale le 1er juillet 1916. En raison d'une erreur et d'un mauvais calcul, le régiment attaqua à travers des barbelés non coupés contre des tirs nourris de mitrailleuses. En 30 minutes, 324 des 801 soldats étaient morts ou portés disparus, et 386 autres étaient blessés.

9 au 12 avril 1917 : Bataille de la crête de Vimy

Les Canadiens vainquirent le centre de résistance allemande de la crête de Vimy. La victoire, fruit d'une préparation et d'une exécution minutieuses, est devenue après la guerre un symbole de l'identité et de l'indépendance du Canada.

20 septembre 1917 : Loi des élections en temps de guerre

En vue d'élections portant surtout sur le problème de la conscription (service militaire obligatoire), le gouvernement changea les règles électorales. Certaines Canadiennes purent voter pour la première fois, alors que d'autres Canadiens perdirent leur droit de vote, des changements radicaux étant apportés aux règles d'admission au suffrage.

26 octobre au 10 novembre 1917 : Bataille de Passchendaele

On se souvient de cette bataille pour la violence des combats et les terribles conditions météorologiques. Les forces canadiennes, sous commandement canadien, s'emparèrent de leur objectif, mais 16 000 soldats furent tués ou blessés.

17 décembre 1917 : Élections fédérales

Le débat de 1917 sur la conscription, le service militaire obligatoire pour les hommes, fut un des plus virulents et plus importante source de division de l'histoire politique du Canada. Les Canadiens français, ainsi que de nombreux agriculteurs, ouvriers syndiqués et immigrants non britanniques, et d'autres Canadiens, s'opposèrent dans l'ensemble à cette mesure. Les Canadiens anglophones, ainsi que les immigrants britanniques, les familles des soldats et les Canadiens plus âgés l'appuyèrent. Le camp favorable à la conscription gagna les élections. La conscription divisa les provinces, les groupes ethniques et linguistiques, les communautés et les familles, et eut des conséquences politiques durables sur le pays dans son ensemble.

8 août au 11 novembre 1918 : Les cent jours

Les Canadiens jouèrent un rôle clé dans la série de batailles qui constitua la campagne des Cent Jours. L'infanterie et l'artillerie collaborant en un système interarmes, avec une puissance aérienne tactique, des mitrailleuses, des mortiers, des armes chimiques et des véhicules blindés, les armées allemandes furent repoussées et défaites.

11 novembre 1918 : Armistice

La guerre prit fin à 11 heures ce jour-là. Plus de neuf millions de personnes en uniforme et environ 20 millions de civils furent tués pendant la guerre.

Poursuivez votre exploration avec ces sujets : Le Canada entre en guerre, Batailles terrestres, Recrutement et conscription et Legs


Précédent  Suivant