Explorez l'histoire

La Première Guerre mondiale (1914-1918)
Le théâtre de l'Atlantique

En réponse à la menace posée par les activités navales de l'Allemagne, la marine de la côte est, minuscule avant la guerre, en arriva à comprendre un vaste ensemble de navires les plus divers. Parmi leurs tâches figuraient l'établissement de blocus, l'escorte de convois et le dragage de mines.

Vous n'avez pas Flash Player installé sur cet ordinateur. Vous pouvez le télécharger ici: Adobe
« Une pilule pour le kaiser Bill », NCSM Niobe
« Une pilule pour le kaiser Bill », NCSM Niobe

Trois marins à bord du NCSM Niobe posent avec un obus de 6 pouces portant une inscription pour l'empereur d'Allemagne, le kaiser Wilhelm II.

Le Niobe, un des deux navires de guerre du Canada, en 1914, fut au coeur de la première réaction de la marine aux activités navales des Allemands. Affecté à l'escadron atlantique britannique, le Niobe participa à des patrouilles côtières et à des blocus pour empêcher l'expédition de marchandises militaires vers l'Allemagne depuis les États-Unis, alors neutres. Désuet même avant la guerre, le Niobe, devenu, en septembre 1915, un bâtiment-base, resta à Halifax pour le reste du conflit.

Collection d'archives George-Metcalf
MCG 19830056-005





« Une pilule pour le kaiser Bill », NCSM Niobe
Ensemble des médailles du sous-lieutenant J. M. Paul du NCSM Niobe
Thomas Hayes, membre de la Royal Naval Reserve, Terre-Neuve, NCSM Niobe
Le SS Brindilla
Le NCSM Stadacona et le NCSM Niobe
Le NCSM Canada
Les NCSM Shearwater, Stadacona et Lady Evelyn
Une mitrailleuse Gatling du NCSM Bayfield II
Les NCSM Laurentian et Margaret
Dragueurs de mines canadiens
L'Olympic, chargé de soldats de retour
Le petit dériveur et le gros cargo
Vue vers la poupe d'un navire de lutte anti-sous-marine
Croquis du décollage d'un hydravion
Chalutiers de la Marine royale du Canada dans le bras Northwest, à Halifax
    Date de création : 29 octobre 2010