home
Explorez l'histoire

La Seconde Guerre mondiale
La bataille de l'Atlantique  - Les U-boote et les convois

La lutte entre les sous-marins allemands, les U-boote, et les convois alliés fut au coeur de la bataille de l'Atlantique. Les U-boot cherchaient à détruire les navires marchands et les bâtiments de guerre des Alliés lors de la traversée transatlantique de convois chargés de denrées, de ravitaillement, d'armes et de troupes.

Vous n'avez pas Flash Player installé sur cet ordinateur. Vous pouvez le télécharger ici: Adobe
L'équipage du U-190, septembre 1942
L'équipage du U-190, septembre 1942

La photo, trouvée dans le U-190 après sa reddition à la Marine royale du Canada à la fin de la Seconde Guerre mondiale, montre son équipage au moment de sa mise en service, en septembre 1942.

Les marins du U-190, qui vivaient dans une véritable promiscuité dans leur U-boot, eurent plus de chance que d'autres sous-mariniers allemands. Ils furent attaqués deux fois au cours de six patrouilles, mais pas un seul des quelque 50 hommes ne fut tué. De 1939 à 1945, plus de 700 U-boote furent perdus face à l'ennemi. Dans la seule année 1944, près de 8 000 sous-mariniers périrent avec leur bâtiments.

Collection d'archives George-Metcalf
MCG 19870078-001





Passerelle de corvette
Cargo dans un convoi
L'escorte
Le NCSM Barrie
Maquette du NCSM Chambly
Le NCSM Clayoquot, dragueur de mines de classe Bangor
Maquette du NCSM Swansea
Un navire marchand porte-avions en mer
« Capelé par une lame »
Brume
Pavillon blanc du NCSM Arrowhead
Une canadienne
John Doyle, NCSM Digby
Tenue de service et casquette du matelot de 1re classe John Doyle
Poste d'équipage de corvette, Navire canadien de Sa Majesté North Bay
Maquette du U-190
L'équipage du U-190, septembre 1942
Poste avant du U-889
Le U-889 en immersion périscopique
Le naufrage du vapeur Winnipeg II
Dommages causés par une torpille au NCSM Chebogue
Le NCSM Trillium, bondé de survivants
Explosion d'une grenade sous-marine
L'abordage du U-744