Explorez l'histoire

La Seconde Guerre mondiale
La bataille de l'Atlantique  - Un combat naval : le NCSN Assiniboine contre le U-210

Le 6 août 1942, le destroyer canadien NCSM Assiniboine, escortant des navires retardataires, à l'arrière du convoi SC 94, repéra le sous-marin allemand U-210 à l'horizon. Au cours d'une poursuite qui culmina en un échange de coups de feu, l'Assiniboine, endommagé par les tirs du U-210, qui avaient provoqué un incendie à bord, éperonna et coula le sous-marin.

Vous n'avez pas Flash Player installé sur cet ordinateur. Vous pouvez le télécharger ici: Adobe
Le U-210 vu du NCSM Assiniboine
Le U-210 vu du NCSM Assiniboine

La photo montre le sous-marin allemand U-210, surpris à la surface et cherchant à échapper à l'Assiniboine à travers une brume épaisse.

Les marins canadiens ne voyaient que très rarement les insaisissables sous-marins pourchassant les convois. Il était exceptionnel de tomber sur un U-boot en surface qui n'ait pas encore été mis hors combat par des grenades sous-marines. La photo montre à quel point l'Assiniboine devait rester proche du U-boot pour l'empêcher de s'enfuir à la faveur de la brume. Pendant la majeure partie de la poursuite, les deux combattants se trouvaient si près l'un de l'autre que les canons principaux de l'Assiniboine, prévus pour être utilisés sur de plus longues portées, ne pouvaient pas être pointés sur le U-210.

Collection d'archives George-Metcalf
MCG 20000224-028_1





Le U-210 vu du NCSM Assiniboine
Le NCSM Assiniboine
Lutte contre l'incendie à bord du NCSM Assiniboine
Éperonnage du U-210
Ensemble de médailles du premier maître Max Bernays, du NCSM Assiniboine
Survivants du U-210
Inhumation en mer, NCSM Assiniboine
Le NCSM Assiniboine arrivant à St. John's
Dégâts causés au NCSM Assiniboine
Dommages causés par l'éperonnage au NCSM Assiniboine
    Date de création : 29 octobre 2010