home
Explorez l'histoire

La Marine aujourd'hui
La guerre du Golfe

En 1990-1991, au moment où la guerre froide prenait fin, la Marine joua un rôle central dans la participation du Canada à la coalition internationale dirigée par les États-Unis, qui expulsa du Koweït les forces irakiennes de Saddam Hussein.

Vous n'avez pas Flash Player installé sur cet ordinateur. Vous pouvez le télécharger ici: Adobe
Le NCSM Huron et le NCSM Kootenay, 1990
Le NCSM Huron et le NCSM Kootenay, 1990

Les destroyers canadiens NCSM Huron (à droite) et NCSM Kootenay (à gauche) retournent à Esquimalt, en Colombie-Britannique, en 1990.

Parents, amis et êtres chers (premier plan) se rassemblent pour accueillir les navires et les marins à leur retour. Esquimalt était alors une base navale canadienne depuis 80 ans, et des bâtiments qui y étaient basés avaient participé directement à des opérations de la guerre froide et de la guerre de Corée. À l'été 1990, toutefois, le Huron et le Kootenay, ainsi que le NCSM Annapolis et le NCSM Provider, furent les premiers navires de guerre canadiens à se rendre dans le port soviétique de Vladivostok depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, signe de la fin imminente de la guerre froide.

VR995.56.63
Musée militaire et naval de la BFC Esquimalt





Le NCSM Huron et le NCSM Kootenay, 1990
Le NCSM Terra Nova dans le port de Halifax
Le NCSM Terra Nova
Missile sol-air Javelin
Canon antiaérien Bofors de 40 mm
REM pendant la guerre du Golfe
Rendez-vous
Le NCSM Huron, 1990
La Médaille du Golfe et du Koweït
La Médaille de la libération du Koweït