La Démocratie en guerre :  
Les journaux canadiens et la Seconde Guerre mondiale
Préambule, introduction à la Deuxième Guerre mondiale Le Canada et la guerre Opérations L'holocauste
  - Les journaux, la censure, l'information et la propagande
  - Le Hamilton Spectator et ses archives

  - Avis concernant la langue d'usage

  Rechercher dans les archives de journaux  
 
Rechercher :

Trouver :
Emplacement :



Recherche détaillée

photosPréambule

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, le personnel du journal centenaire The Hamilton Spectator a tenu des archives monumentales sur la guerre. Cette collection de plus de 144 000 articles de journaux, découpés à la main, datés, puis classés par thèmes, regroupe des articles et des éditoriaux de journaux, la plupart canadiens, documentant tous les aspects de la guerre. Nous vous invitons à explorer la base de données à l'aide de la fonction de recherche de base ou de recherche détaillée, qui inclut une fonction de recherche par date. De brefs articles historiques sur les thèmes importants de la période 1939-1945, ainsi que des exemples de coupures de la collection complètent cette ressource impressionnante de nouvelles croquées "sur le vif." Un glossaire propose une définition aux termes techniques et des abréviations mis en évidence en rouge dans les articles historiques.

La Deuxième Guerre mondiale

Livrée sur tous les continents, sauf l'Antarctique, sur toutes les mers et dans les airs, la Deuxième Guerre mondiale est l'événement le plus important de l'histoire de l'humanité à avoir été provoqué par l'homme. Elle a brisé des millions de vies et façonné le monde durant des dizaines d'années. Ses effets se font encore sentir aujourd'hui.

Environ cinquante millions de personnes, combattants et civils, y ont laissé leur vie. Certaines sont mortes au combat, d'autres ont été exécutées ou ont succombé à la maladie ou à la famine. Ce sont surtout des jeunes qui ont combattu. Ceux qui ont survécu sont souvent revenus handicapés ou blessés physiquement ou émotionnellement. Leur vie a souvent été abrégée et, dans tous les cas, elle a été perturbée par ce qu'ils ont vécu. La guerre a aussi causé des dommages irréparables à l'environnement et au patrimoine culturel mondial.

L'explosion de deux bombes atomiques au Japon à la fin de la guerre a fait pressentir l'horreur de la guerre nucléaire. Le monde allait désormais avoir à vivre avec des armes ayant le potentiel de tuer des millions de personnes en un instant, voire même, d'anéantir la race humaine. La guerre froide qui s'est ensuite installée n'a rien fait pour atténuer la crainte de cette perspective. Elle opposa l'Union soviétique communiste, qui se méfiait de l'Occident et voulait se protéger de nouvelles attaques sur son sol, à des pays capitalistes démocratiques comme les États-Unis et le Canada.

La Deuxième Guerre mondiale fut à l'origine d'innovations technologiques comme le caoutchouc synthétique, l'ordinateur, les déplacements transatlantiques abordables en avion, les plastiques, les fibres synthétiques, le radar et la jeep. Les souvenirs de la Grande Crise des années 1930 et de la guerre qui, à maints égards, y trouve ces origines, favorisèrent l'émergence du concept d'État-providence au Canada, en Grande-Bretagne et ailleurs par la mise en place de programmes sociaux après 1945. La création des Nations Unies constitua une autre tentative de construire sur les leçons de la guerre; il s'agissait d'un effort imparfait certes, mais résolu de mettre sur pied un système permettant de recourir à la coopération internationale chaque fois que cela serait possible et de servir de force de dissuasion quand la paix serait rompue.

Articles de journaux d'intérêt

    Date de création : 19 septembre 2003 | Mise à jour : 19 février 2010